Sélectionner une page

Soft skills vs hard skills, pourquoi ont-elles autant d’importance ?

Si les compétences techniques des gestionnaires de paie sont très recherchées pour permettre de répondre aux besoins de leurs missions, d’autres valeurs sont tout autant prisées. Il s’agit des soft skills, des compétences comportementales qui favorisent la qualité de vie et l’entente au travail.

Les termes de soft skills et hard skills sont fréquemment utilisés chez les recruteurs et chez Talents Paie car ils représentent une combinaison de différentes personnalités qui favorise la cohésion et le bon fonctionnement de la société.

Les compétences humaines ont toute leur importance dans une organisation

Tout comme les hard skills, les soft skills ont leur importance dans la performance d’un groupe de travail.
Le recrutement de nouveaux profils gestionnaires de paie se doit donc de se focaliser également sur le savoir-être et les aptitudes intellectuelles, notamment pour vérifier l’autonomie du nouveau salarié.

La confiance en soi est également une compétence importante pour permettre au futur employé de s’intégrer au sein d’une équipe de travail.
La gestion des émotions, du stress et des pressions que peut provoquer le travail sont des compétences tout aussi recherchées que les talents techniques. La maitrise de ces aptitudes cognitives permette de limiter les conflits et de rendre les conditions de travail plus agréables.

Les hard skills ne perdent pas de leur importance, mais à l’heure où le monde du travail évolue, où l’utilisation du télétravail s’accroit, nécessitant une certaine autonomie de l’employé, l’entreprise se doit de se concentrer tout autant sur les soft skills que sur les hards skills.

Les collaborateurs capables de faire preuve d’empathie, de communication et de créativité sont essentiels pour l’harmonie et l’entente d’un groupe de travail.

Réussir à combiner les soft skills les hard skills

Au lieu de se focaliser uniquement sur une question soft skills vs hard skills, le mieux est d’identifier son besoin de compétence afin d’ajuster ses critères de recrutement.

Les bonnes questions à se poser sont :

  • A-t-on suffisamment de personnes techniques capables de répondre aux besoins de l’entreprise ? Si ce n’est pas le cas il faudra centrer le recrutement sur des profils hard skills.
  • Comment est l’ambiance au sein du groupe de travail ? Y-a-t’il des tensions, un manque de créativité ou de communication ? Si tel est le cas un profil soft skills est plus que nécessaire au bon fonctionnement du groupe de travail et à sa performance.

Pour votre recrutement en paie, il est également préférable de connaitre le comportement social, les valeurs ou les aptitudes cognitives du futur collaborateur. Ceci développera l’empathie et la bonne communication au sein du groupe de travail, ce qui sera bénéfique à la totalité de l’entreprise.

Ne pas délaisser les compétences transversales pour son recrutement

Le recrutement de profils soft skills ou de profils hard skills est attrayant pour les entreprises qui peuvent y retrouver des combinaisons intéressantes de compétences pour répondre à leurs besoins.
Néanmoins le recrutement de ce type de profil nécessite une certaine expérience dans le passage des entretiens. Il est souvent préférable de confier cette mission à un cabinet de recrutement comme Talents Paie capable de mener à bien un entretien afin de déterminer la personnalité de chacun.

Grâce notamment aux tests de personnalité AssessFirst notre cabinet de recrutement spécialisé sera capable de sélectionner les talents combinant des hard skills et des soft skills en fonction de vos besoins.
Les soft skills et les hard skills ne sont donc plus à opposer mais à combiner, afin de trouver LE profil compatible avec les valeurs et la culture de votre entreprise.

Écrit par Thibaut

1 septembre 2021